J’ai rencontré Marcel et Fifi : un site de vente en ligne de vêtements de seconde de main de qualité, pour les enfants de 0 à 6 ans.

Qualité, il en faut effectivement aux petits vêtements pour entamer leur seconde vie dans une autre famille. Ils doivent donc avoir été conçus solides et durables. C’est le mot d’ordre de ce site :

« Fini de produire, consommer et jeter. Nous donnons plusieurs vies aux dressings des enfants, si beaux mais si peu de temps utilisés. »

Qui sont Marcel et Fifi ?

Ce sont les doudous des enfants de Céline et Aurélie ! Une amitié est d’abord née entre les écoliers, puis naturellement entre leurs mamans… qui ont monté leur entreprise en 2018. Leur showroom fait le coin de la rue de la Source (N°19) et de la celle de la Croix de Pierre à Saint-Gilles.

Comment ça marche ?

La principale raison qui me fait vous parler d’elles, c’est leur formidable service, qui vous facilite la vente :

  1. Sur leur site internet ( ci-dessous il y a le lien) vous trouvez une liste des marques des vêtements repris (le critère étant la durabilité donc) ainsi qu’un simulateur de prix de rachat.
  2. Vous apportez vos vêtements (lavés, repassés, sans trou ni tache: bref les mêmes critères que si c’est moi qui achète!) au showroom de St Gilles ou dans un point de collecte à Etterbeek, Watermael, Ixelles. Si vous en avez beaucoup, elles peuvent même se déplacer chez vous sur Bruxelles. Envoyer par la Poste ça marche aussi!
  3. Après 3 semaines, c’est le délai pour trier, estimer, et confirmer votre vente ; Marcel et Fifi vous communique le prix de reprise, et le cas échéant les vêtements qui ne correspondent pas à leurs critères.
  4. Vous recevez votre argent par virement, ou un bon d’achat si vous préférez, chez Marcel et Fifi ou chez leurs partenaires.

Ce qui m’a séduit :

  • La diminution de notre charge mentale : elles s’occupent de tout, vous ne vous préoccupez plus des vêtements ! Pas comme en brocante ou sur une plateforme internet.
  • Une philosophie de recyclage complet, grâce à leur partenariat solidaire avec Cyclup,  atelier d’économie sociale du CPAS de Bruxelles. Les vêtements non vendus arrivent au centre de tri pour une nouvelle vie comme tissu.
  • La vitalité de ces jeunes entrepreneuses bruxelloises pleines de bonnes idées ! Elles sont en chemin vers des produits zéro déchet et des partenariats locaux!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s